Pots de colorants textile

Missions

Alliant l’œil d’un artiste aux compétences d’un chimiste, le coloriste en impression ou teinture textile est chargé de créer des formules et recettes de teintes adaptées à chaque matière.

La colorimétrie n’a aucun secret pour lui ! Chargé de créer, modifier ou reproduire exactement une teinte donnée, le coloriste a une parfaite maîtrise des nuances. A partir d'échantillons clients, il établit les formules et recettes pour la réalisation industrielle de teintures et colorations sur diverses matières (tissus, peaux ...) dans le respect de la matière et de l’effet attendu par le client.

Son activité est soumise aux impératifs techniques et économiques de production (qualité, productivité, délais), aux règles d'hygiène et de sécurité, ainsi qu’à des normes environnementales en constante évolution. Il peut également être amené à coordonner une équipe.

On l'appelle aussi

  • Coloriste textile
  • Echantillonneur en teinture
  • Technicien coloriste en industrie

Au quotidien

Ce métier s'exerce seul ou en équipe, en laboratoire et/ou en atelier de production, dans un environnement qui peut être bruyant et allergène.

Quelles compétences ?

Je suis capable de...

  • Concevoir une formule technique
  • Sélectionner une technique, un traitement
  • Sélectionner et préparer les matières premières
  • Lire et interpréter des documents techniques pour appliquer une formule
  • Déterminer les besoins en approvisionnements, gérer les stocks et réaliser des inventaires
  • Concevoir une formule technique, élaborer des modes opératoires et rédiger une documentation
  • Tester des échantillons, des composants et détecter des défauts
  • Respecter les règles QHSE (Qualité, Hygiène, Sécurité, Environnement)
  • Contrôler la conformité des process, matières, pièces et/ou produits aux spécifications, ainsi que les coûts et délais de production
  • Pratiquer la gestion documentaire (GED)

 

Je sais aussi...

  • Prendre en charge mon activité en toute autonomie
  • Gérer mon temps et mes priorités
  • Être force de proposition, démontrer mon esprit d'initiative et ma curiosité
  • Faire preuve de réactivité et d’efficacité face à des situations imprévues ou stressantes
  • Réaliser des tâches en suivant les règles et procédures avec rigueur et exactitude, jusqu’à leur achèvement complet
  • Contribuer à une production commune à partir d’outils de travail collaboratif
  • Rendre compte oralement et/ou par écrit de mon travail
  • Argumenter mes analyses et défendre mes propositions sur des bases factuelles et objectives
  • Partager information et bonnes pratiques en adaptant ma communication (style, contenu…) à mes interlocuteurs et à la situation

Comment y accéder ?

 

Pour devenir coloriste, il faut suivre une formation spécifique post Bac dans le domaine de l'ennoblissement textile. Une expérience professionnelle dans ce domaine est souvent exigée pour accéder à ce métier.

L'accès peut être possible par promotion interne à partir d’un emploi de préparateur ou de conducteur de machine de teinture ou d'impression. Une formation complémentaire assurée par l'entreprise ou par un organisme spécialisé est souvent nécessaire.