Recherche textile sur microscope et ordinateur

Missions

En R&D, il faudra sortir des sentiers battus pour inventer les procédés de fabrication, les matières et les produits du futur. Il ne s’agit pas de « copier-coller », mais d’innover.

En milieu industriel, le chargé de projets R&D invente de nouveaux produits ou de nouvelles technologies. Il fait aussi évoluer produits et procédés existants, avec pour objectifs l’amélioration technique et le développement commercial.


Responsable d’un projet de recherche, il en définit les moyens, les méthodes et la mise en œuvre opérationnelle des résultats. À ce titre il peut également superviser et coordonner une équipe, un service ou un département.

On l'appelle aussi

  • Chargé d'études projets industriels
  • Chef de produit études, recherche et développement
  • Chef de projet recherche et développement en industrie

Au quotidien

Selon la taille de l’entreprise, la réalité du métier diffère, mais son autonomie et sa capacité d’adaptation seront partout fortement sollicitées.

Les entreprises de taille très importante disposent généralement d’un véritable département R&D, où le chargé de projets R&D débutant travaille sous la direction d'un ou plusieurs autres chefs de projet, ou d'un responsable R&D. Selon l'organisation interne de l'entreprise, il peut aussi n'avoir aucun lien de hiérarchie avec les collaborateurs de son projet, chacun ayant la responsabilité d'une partie seulement d'un projet spécifique.

Dans les petites et moyennes entreprises, le chargé de projets R&D est souvent seul à ce poste. Il est alors l'interface incontournable entre le bureau d'études, la production et le chef de produit.

Quelles compétences ?

Je suis capable de...

  • Piloter une activité, un projet
  • Concevoir puis tester un modèle, un prototype
  • Analyser et optimiser un processus
  • Rédiger un cahier des charges technique
  • Réaliser une veille sur les technologies, les matières premières ou les produits
  • Sélectionner et contrôler la qualité d’un échantillon, d'une matière première
  • Rechercher et développer des partenariats en R&D
  • Coordonner les différents acteurs internes et externes impliqués dans un processus
  • Concevoir des indicateurs, un tableau de bord
  • Rédiger un rapport d'activité
  • Communiquer en situation professionnelle dans une langue étrangère

 

Je sais aussi...

  • Être force de proposition, démontrer mon esprit d'initiative et ma curiosité
  • Faire preuve de créativité
  • Prendre en charge mon activité en toute autonomie
  • Faire preuve de réactivité et d’efficacité face à des situations imprévues ou stressantes
  • Réaliser des tâches en suivant les règles et procédures avec rigueur et exactitude, jusqu’à leur achèvement complet
  • Contribuer à une production commune à partir d’outils de travail collaboratif
  • Argumenter mes analyses et défendre mes propositions sur des bases factuelles et objectives
  • Rendre compte oralement et/ou par écrit de mon travail
  • Partager information et bonnes pratiques en adaptant ma communication (style, contenu...) à mes interlocuteurs et à la situation

Comment y accéder ?

 

Ce métier est accessible avec un Master (Master Professionnel, diplôme d'ingénieur...) dans un secteur technique (mécanique, électronique...) ou scientifique (physique, chimie,...).

Les titulaires d'un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT) dans les mêmes secteurs avec une expérience professionnelle, peuvent également y prétendre.

Pour tous, la pratique de l'anglais est exigée.