Contrôle de la qualité d'un produit fini

Missions

Dans toutes les entreprises qui fabriquent, transforment ou ennoblissent du textile, le contrôle qualité est le nerf de la guerre ! Il en va de la performance commerciale et de la satisfaction client, donc de l’image de marque.

Le cahier des charges sera ta bible ! Dans les industries du textile et des matériaux souples (peaux, fils, tissus, habillement, maroquinerie, chaussures...), le contrôleur Qualité Conformité est chargé de vérifier la conformité des produits en cours ou en fin de production. Selon leur aspect, et éventuellement après des tests mécaniques ou chimiques, il les trie et les affecte en premier choix, retraitement, rebut... Il peut ensuite évaluer les conditions de remise en conformité des articles et coordonner des opérations de réparation. Cette fonction s’exerce dans le respect des impératifs techniques et économiques de production (qualité, productivité, délais).

On l'appelle aussi

  • Contrôleur qualité des tissus au mètre
  • Visiteur en tissage
  • Visiteur-contrôleur des industries des matériaux souples

Au quotidien

Les déplacements sont fréquents, notamment en cas de production délocalisée, et les contacts réguliers, tant avec les clients que les différents services internes (production, création, logistique, maintenance...).

Quelles compétences ?

Je suis capable de...

  • Formaliser et respecter une procédure qualité
  • Contrôler la conformité aux spécifications des process, matières, pièces et/ou produits
  • Détecter des défauts et réparer un produit
  • Contrôler le respect des règles (notamment QHSE) et procédures
  • Sélectionner et contrôler la qualité d'une matière première ... Collecter, réceptionner, entreposer des produits
  • Conditionner des produits
  • Mettre en place des procédures de mesure de la satisfaction client, exploiter des données et des indicateurs
  • Optimiser l'allocation des ressources
  • Concevoir des actions de sensibilisation et de communication interne
  • Pratiquer la gestion documentaire (GED)

 

Je sais aussi...

  • Prendre en charge mon activité en toute autonomie
  • Gérer mon temps et mes priorités
  • Être force de proposition, démontrer mon esprit d'initiative et ma curiosité
  • Faire preuve de réactivité et d’efficacité face à des situations imprévues ou stressantes
  • Réaliser des tâches en suivant les règles et procédures avec rigueur et exactitude, jusqu’à leur achèvement complet
  • Contribuer à une production commune à partir d’outils de travail collaboratif
  • Rendre compte oralement et/ou par écrit de mon travail
  • Partager information et bonnes pratiques en adaptant ma communication (style, contenu...) à mes interlocuteurs et à la situation

Comment y accéder ?

 

Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT) spécialisé dans le secteur d’activité de l'entreprise, mais le niveau de technicité demandé peut requérir un Master (Master professionnel, diplôme d'ingénieur...).


L'accès est également possible pour certains autodidactes (titulaires du Bac professionnel ou technique) après une longue expérience de la fonction contrôle-qualité, de la fonction méthodes ou de la fonction production.

Par promotion interne, l’entrée dans ce type de poste nécessite généralement un cycle de formation continue.

La pratique d'une langue étrangère, en particulier l'anglais, et la maîtrise de l'informatique industrielle, de l'informatique de gestion et des méthodes d'analyse statistique sont fréquemment exigées.

Formations associées