Éoliennes miniatures

Missions

Le Responsable environnement permet à l’entreprise de répondre à de nouveaux enjeux : limiter ses émissions de CO2, réduire son volume de déchets, rendre l’activité industrielle moins énergivore…

Non seulement expert dans ton domaine, tu devras aussi avoir de solides aptitudes à communiquer pour sensibiliser aux enjeux écologiques et convaincre ! Le Responsable environnement conçoit, applique et coordonne la politique de l'entreprise en matière d'environnement. Elle concerne aussi bien les techniques de fabrication et la conception des produits que la communication : en interne auprès des équipes, mais aussi à l’externe où la démarche environnement d’une entreprise participe à son image de marque.

Il intervient directement sur le terrain par la mise en œuvre d'actions portant sur le matériel ou sur les procédures d'intervention dans le plus strict respect des règles QHSE (qualité, hygiène, sécurité, environnement). Il peut également être amené à coordonner une équipe ou diriger un service et en gérer le budget.

On l'appelle aussi

  • Animateur sécurité environnement
  • Technicien en prévention des risques industriels

Au quotidien

Sur un site industriel, l'environnement de travail peut comporter des nuisances telles que le bruit, la poussière, les odeurs, la température, l’humidité.

Ce métier s'exerce le plus souvent en horaires réguliers de jour. Cependant, l'activité peut comporter des déplacements : elle implique notamment des relations suivies avec tous les services administratifs chargés de l'environnement, les partenaires sociaux, voire avec les associations locales ou les élus.

Quelles compétences ?

Je suis capable de...

  • Optimiser les rejets et les consommations, proposer des actions correctives
  • Concevoir des indicateurs, un tableau de bord
  • Analyser, exploiter des données et des indicateurs
  • Contrôler le respect des règles et des procédures
  • Définir des règles QHSE
  • Concevoir des actions de sensibilisation et de communication interne
  • Animer une équipe, un groupe de travail
  • Lire et interpréter des documents techniques
  • Réaliser une veille : technologique, juridique et règlementaire, et sur les matières premières
  • Maîtriser la gestion documentaire
  • Communiquer en situation professionnelle dans une langue étrangère

 

Je sais aussi…

  • Prendre en charge mon activité en toute autonomie
  • Faire preuve de réactivité et d’efficacité face à des situations imprévues ou stressantes
  • Prendre des décisions en m'appuyant sur l'analyse des faits
  • Réaliser des tâches en suivant les règles et procédures avec rigueur et exactitude
  • Être force de proposition, démontrer mon esprit d'initiative et ma curiosité
  • Contribuer à une production commune à partir d’outils de travail collaboratif
  • Rendre compte oralement et/ou par écrit de mon travail
  • Argumenter mes analyses et défendre mes propositions sur des bases factuelles et objectives
  • Partager information et bonnes pratiques en adaptant ma communication (style, contenu…) à mes interlocuteurs et à la situation

Comment y accéder ?

 

Ce métier est accessible avec un diplôme de niveau Bac+2 (BTS, DUT) en hygiène, sécurité et environnement ou un diplôme de niveau équivalent dans le secteur technique ou scientifique de l'entreprise.

Des habilitations spécifiques (radioprotection, électricité, audit...) ou des spécialisations peuvent être requises selon le secteur d'activité.

La pratique de l'anglais (vocabulaire technique) peut être exigée.