Le Blog French TEX

Tous les articles
Emploi & Formation
Évènement
Innovation
Portrait
Produit

Polyvalence et innovation : les nouveaux défis du marché des EPI

equipement de protection individuelle

Malgré la baisse d’activité de nombreux domaines d’application de la filière textile, le marché des EPI résiste. Si une partie des donneurs d’ordre a été touchée par la crise, à l’instar de l’aéronautique, le bâtiment, l’hôtellerie ou les travaux publics ; les marchés de la défense et de la sécurité publique sont restés en activité, permettant aux entreprises fabricantes de continuer à tourner.

Pour faire face, elles misent aujourd’hui sur l’innovation et la polyvalence.

 

Qu’appelle-t-on EPI ?

Les EPI sont des équipements de protection individuelle qui visent à protéger ceux qui les portent des différents risques qui les entourent. Le plus souvent utilisés comme vêtements professionnels, ils isolent du froid, du feu, de l’électricité, donnent de la visibilité, protègent du bruit, et bien d’autres propriétés en fonction des professions : forces de police, pompiers, unités spéciales…
Ils font partie des 11 domaines d’application de la filière textile.
 

La polyvalence des produits : le nouvel enjeu des fabricants

Après avoir démontré leur réactivité et leur force d’adaptation pour répondre à la problématique des masques et de la sécurité publique, les entreprises textiles spécialisées dans les EPI ont aujourd’hui la volonté de fabriquer des produits polyvalents et multirisques.

Autrement dit, ils conçoivent des vêtements tout-en-un permettant aux utilisateurs de ne pas avoir à se changer en fonction des tâches à accomplir : un produit qui protège à la fois du feu, de l’électricité, qui permet d’être vu…
Le constat qui les a amené à ce développement ? Un vêtement qui ne s’adapte pas n’est pas porté.

Les produits doivent aujourd’hui répondre à des exigences multirisques. Chez Alpex, on parle de la polyvalence comme d’un critère absolu à intégrer. L’entreprise mise principalement sur le multirisque et le confort. Grâce à des traitements particuliers, elle apporte légèreté et souplesse à des produits répondant à différentes normes de protection. Longtemps incompatibles, multirisque et confort peuvent désormais être alliés en un seul et même vêtement.
Dans cette même optique , Cepovett a conçu une gamme de vêtements modulables qui s’adaptent à la fois aux besoins, mais aussi aux saisons.

Le look de ces vêtements est aujourd’hui aussi plus travaillé, avec des pièces d’inspiration streetwear qui protègent du froid, des intempéries, tout en étant visibles en bord de route.

Outre les entreprises spécialisées sur ces marchés, on retrouve des tisseurs comme Gauthier Tissus. L’entreprise spécialisée dans le vêtement de travail cherche à innover et développe pour la fin d’année un tissu multirisque qui rassemble tous ces critères : haute-visibilité, non-feu, protection contre la chaleur, les projections de soudure, l’électricité statique, les projections de liquides chimiques.

Ces matières très techniques sont le résultat d’un long travail de R&D, allant jusqu’à plusieurs années, justifiant leur prix souvent élevé. Elles sont la preuve de la recherche constante d’innovation de la filière textile française et de produits toujours plus performants.

 

Sources : Le Journal du Textile n°2480 | 27 octobre 2020