Le Blog French TEX

Tous les articles
Emploi & Formation
Évènement
Innovation
Portrait
Produit

L'évolution de carrière dans la filière textile, le parcours de Laurence Ortega

portrait-Laurence-Ortega

Parce que les collaborateurs de la filière sont les mieux placés pour parler évolution de carrière dans le textile, nous donnons la parole à Laurence, 54 ans, responsable administrative chez Billon, créateur et fabricant de matières textiles issues d’un savoir-faire français. Elle nous parle de son parcours et de l'enthousiasme qu’elle a toujours, 10 ans après son arrivée, à travailler dans cette entreprise ! 

Peux-tu te présenter ainsi que ton parcours professionnel ? 

Je m’appelle Laurence Ortega et j’ai intégré la société Billon il y a 10 ans. Titulaire d’un CAP Couture, j’ai exercé plusieurs années dans un atelier de confection de lingerie, qui a malheureusement fermé ses portes. J’ai ensuite travaillé dans un magasin de vêtements en tant que vendeuse mais, comme cela ne m’a pas du tout plu, j’ai démissionné. À la suite, j’ai postulé à une annonce sur un poste de bonnetière (N.D.L.R : aussi appelé conducteur.trice d’équipements industriels) au sein de la société Billon, un métier qui consiste à fournir les machines en fils et à les surveiller lors de la production.

Au départ, j’ai été très impressionnée par la taille des machines : je venais d’un atelier de confection doté de quelques machines à coudre. J’ai refusé l’offre mais l'ancien directeur a insisté et m’a convaincue. Je suis donc venue dans l’atelier. J’ai tout de suite trouvé ma place alors je suis restée. J’ai aimé la diversité des produits, ce qui pouvait être fabriqué, et le fait de ne pas être sur un travail à la chaîne ! 

Comment as-tu réussi à évoluer chez Billon ?  

Mon évolution s’est faite naturellement grâce à mon implication dans le fonctionnement de l’atelier. Après plusieurs départs en retraite, j’ai pris en main la partie administrative pour aider mes collègues. J’ai commencé à programmer les ordres de fabrication, à organiser les plannings des équipes et à gérer les stocks de fils.

Quand la direction a vu que mon poste n’était plus du tout en rapport avec ce que je faisais, ils m’ont nommé responsable administrative. Aujourd’hui, je suis en relation avec toutes les personnes qui travaillent dans la société aussi bien au niveau du stylisme, quand on lance de nouvelles études, qu’au niveau de la production, en gérant les stocks et les commandes. 

J’ai eu la chance d’avoir une direction qui m’a fait confiance. Il y a deux ans, je ne connaissais absolument rien à l’informatique. Or, pour ce poste, c’était un impératif car on a un ERP au sein de l’entreprise et on travaille tous sur ce système. C’était un gros challenge, je ne pensais pas, à 54 ans, que je pouvais arriver à me débrouiller comme ça en informatique ! 

C’est quoi la prochaine étape de ton parcours ?  

D’après mon directeur d’exploitation, je ne suis qu’à la moitié de mon projet professionnel. Nous allons développer une nouvelle gamme de textiles chaussants d’ici 10 à 12 mois dans l’entreprise et je vais avoir un rôle dans la continuité de ce que je fais déjà mais à une échelle plus importante, avec plus de personnels notamment. Un nouveau challenge qui m’attend et j’ai hâte !